Les équipes

Projets

Le Transforming Growth Factor Beta (TGF-β) est une cytokine régulatrice clef du système immunitaire. Son absence conduit à une activation massive de notre système de défense et à une auto-immunité affectant de très nombreux organes. Par ailleurs, cette cytokine, largement produite par le micro-environnement tumoral, freine l’action du système immunitaire et ainsi permettrait aux tumeurs de se maintenir dans l’organisme. Comprendre les mécanismes de régulation du TGF-β sur le système immunitaire est donc essentiel dans l’avancée de nos connaissances sur le rôle de notre système de défense en cancérologie.

Nos précédents travaux ont révélé qu’au sein de notre système immunitaire, les cellules cibles des effets régulateurs du TGF-β étaient les lymphocytes T. Nous avons démontré que le signal donné par le TGF-β aux lymphocytes T réprime leur activation contre les cellules du soi et freine à la fois leur programme de différentiation pro-inflammatoire et cytotoxique.

Jonction articulaire infiltrée par des lymphocytes en l’absence de signaux de contrôle donnés par le TGF-b dans les lymphocytes T. Manifestations histologiques similaires à de la polyarthrite rhumatoïde.

En prenant en compte nos observations ultérieures, et en utilisant des outils récemment mis en place, notre équipe étudie les mécanismes moléculaires et cellulaires responsables du contrôle de la tolérance des lymphocytes T aux cellules du soi par le TGF-β. Nous investiguons les effets du TGF-β sur différentes sous-populations lymphocytaires T connues pour leur activité soit, répressive soit, activatrice du système immunitaire. Par ailleurs ces études de recherche fondamentale sont complétées par des approches pré-cliniques à partir des échantillons provenant de tissus de patients afin de confirmer nos observations et proposer une potentielle application clinique de nos travaux.

Contenu