BERTOLINO Philippe
CR1 INSERM
philippe.bertolino@inserm.fr
ORCID 0000-0001-8064-8269

RAVEROT Gerald
PUPH-HCL/UCB-Lyon1
gerald.raverot@univ-lyon1.fr
ORCID 0000-0002-9517-338X

JOUANNEAU Emmanuel
PUPH-HCL/UCB-Lyon1
emmanuel.jouanneau@chu-lyon.fr

VASILJEVIC Alexandre
MCUPH-HCL/UCB-Lyon1
alexandre.vasiljevic@chu-lyon.fr

CHANAL Marie
Technicienne-UCB-Lyon1
marie.chanal@univ-lyon1.fr

ZIVEREC Audrey
Doctorante
Audrey.ZIVEREC@lyon.unicancer.fr

LASSOLE Hélène
Doctorante
helene.lasolle@chu-lyon.fr

BAULARD Megghane
Ingénieur
Megghane.BAULARD@lyon.unicancer.fr

Voir les objectifs et projets Voir les publications

Collaborateurs :
Andoniadou Cynthia (King’s College London)
RaùlLuque (IMIBIC, Spain)
GuillaumeAssié (Institut Cochin, Paris)
Thierry Brue (MMG, Marseille)
Anne Barlier (MMG, Marseille)
Andersson Olov (Karolinska Institute, Sweden)
Ritvos Olli (University of Helsinki 

Financements :
Région Rhône-Alpes Auvergne
Fondation ARC
La Ligue contre le cancer
SociétéFrançaise d’Endocrinologie (SFE)
Hospices Civils de Lyon
Programme PlasCAN
IPSEN

Les tumeurs hypophysaires  représentent le deuxième type de tumeurs intracrâniennes chez l'adulte. Avec une incidence de 15/1000 caspar an. Elles représentent un problème de santé majeur. Bien que les tumeurs hypophysairessoient généralement bénignes et peu proliférantes, 45 à 55% de celles-ci envahissent les tissus voisins, compliquant leurs résections chirurgicales complète et imposant l'utilisation de stratégies thérapeutiques complémentaires. Il est donc important de comprendre les mécanismes qui conduisent à la transformation du tissu hypophysaire, à la croissance lente de ces tumeurs et à leur évolution agressive. La diversité cellulaire et fonctionnelle et l'évolution complexe des adénomes hypophysaires rendent toutefois leur analyse clinique et leur gestion difficiles. Le manque de connaissances sur leur évolution rend difficile leur classification et la personnalisation des stratégies thérapeutiques. Ces caractéristiques compliquent également le développement d'outils de pronostic prédictif et de thérapies ciblées et personnalisées.

 

Notre groupe est intégrédans le Centre de RéférenceNational HYPO des maladies rares hypophysaires, il rassemble une équipe de recherche réunissant des cliniciens (Hospices Civils de Lyon) et des chercheurs fondamaux, dont les projets de recherches visent à:

 

- Identifier et caractériser de nouveaux marqueurs tumoraux grâce à des approches génomiques

- Développer des modèles d’études cellulaires et précliniques pertinent dérivés de tumeurshumaines

- Étudier la contribution de mécanismes comme la Sénescence cellulaire dans ces tumeurs

 

Pour tout intérêt dans nos recherches ou rejoindre notre groupe merci de contacter Philippe Bertolino:philippe.bertolino@inserm.fr

Publication récentes

Recent Publications

- Principe M, Chanal M, Ilie MD, Ziverec A, Vasiljevic A, Jouanneau E, Hennino A, Raverot G, Bertolino P. Immune Landscape of Pituitary Tumors Reveals Association Between Macrophages and Gonadotroph Tumor Invasion. J Clin Endocrinol Metab. 2020 Nov 1;105(11). PMID: 32785693

- SST5 expression and USP8 mutation in functioning and silent corticotroph pituitary tumors. Castellnou S, et al. Endocr Connect. 2020 Feb 1;9(3):243-53.
 
- The Microenvironment of Pituitary Tumors-Biological and Therapeutic Implications. Ilie MD, et al.Cancers (Basel). 2019 Oct 21;11(10).

- Predicting early post-operative remission in pituitary adenomas: evaluation of the modified knosp classification. Buchy M, et al. Pituitary. 2019 Oct;22(5):467-475.
 
- Sex-Related Differences in Lactotroph Tumor Aggressiveness Are Associated With a Specific Gene-Expression Signature and Genome Instability. Wierinckx A, et al.  Front Endocrinol (Lausanne). 2018 Nov 30;9:706.
 
- ALK7 expression in prolactinoma is associated with reduced Prolactin and increased proliferation. Principe M, et al.  Endocr Relat Cancer. 2018 Sep;25(9):795-806.
 
- Centralization errors in comparative genomic hybridization array analysis of pituitary tumor samples. Lassole H, et al. Genes Chromosomes Cancer. 2018 Feb 20.


- European Society of Endocrinology Clinical Practice Guidelines for the management of aggressive pituitary tumours and carcinomas. European Society of Endocrinology. Raverot G, et al. Eur J Endocrinol. 2018 Jan;178(1):G1-G24. 
 
- Risk of Recurrence in Pituitary Neuroendocrine Tumors: A Prospective Study Using a Five-Tiered Classification. Raverot G, et al. J Clin Endocrinol Metab. 2017 Sep 1;102(9):3368-3374.
 
- Temozolomide treatment can improve overall survival in aggressive pituitary tumors and pituitary carcinomas. Lasolle H, et al. Eur J Endocrinol. 2017 Jun;176(6):769-777.
  
- Menin regulates Inhbb expression through an Akt/Ezh2-mediated H3K27 histone modification. Gherardi S, et al. BiochimBiophys Acta. 2017 Apr;1860(4):427-437.
  
- Differential Effects of PI3K and Dual PI3K/mTOR Inhibition in Rat Prolactin-Secreting Pituitary Tumors. Chanal M,  et al. Mol Cancer Ther. 2016 Jun;15(6):1261-70.

- ActivinB is inuced in Insulinoma to promote tumor plasticity through a β-cell induced dedifferentiation. Ripoche D, et al. Mol Cell Biol. 2016 March: 756-764
CENTRE DE RECHERCHE EN CANCEROLOGIE DE LYON (CRCL)
UMR INSERM 1052 CNRS 5286 - CENTRE LEON BERARD
Copyright 2011. CRCL
SUIVEZ LES ACTUALITES
DU CRCL SUR TWITTER :